Cos d’Estournel 90: un parfum d’Orient à St Estèphe

cos vif

Dégustation Juillet 2015

Cos d’Estournel, c’est d’abord ce château étrange qui marque l’entrée de St Estèphe, juste en face de Lafite Rothschild, situé lui coté Pauillac. Ses tourelles surmontées de pagodes attirent immédiatement le regard et nous transporte loin du classicisme médocain! Ce fut la fantaisie érigée par Louis-Gaspard d’Estournel propriétaire du domaine au milieu du XIX ième siècle et amoureux de l’Inde et de ses palais où il exportait d’ailleurs une partie de son vin.Après avoir récemment appartenu à la famille Prats, Cos d’Estournel appartient depuis une dizaine d’année à Michel Reybier, qui vient de faire rénover tous les chais par l’architecte Jean-Michel Willemotte qui a développé de magnifiques et originaux effets de transparences.

Ce 90 nous ramène à un temps nettement plus ancien, et à celui d’un très beau millésime dans le Médoc. Ce Cos présente une robe rubis sombre avec quelques nuances un peu plus claires signalant l’âge déjà vénérable de ce vin. Très beau bouquet à la fois subtile et intense, encore remarquablement juvénile, dominé par les senteurs de cassis, de fumée, de cèdre, de terre humide et d’épices douces.

Très belle puissance en bouche. Beaucoup de corps allié à une très grande finesse, accompagnée par des tannins voluptueux et serrés, très St Estèphe. Développement vers des nuances plus évoluées de truffe, de chocolat.

Très longue finale, très droite et pleine. Une très grand Cos à son summum!